Publié le

Moissonnier, l’exigence de l’excellence

Commode Moissonnier et papier peint panoramique Blooming

Moissonnier, L'exigence de l'excellence

Synonyme d’audace, de sur-mesure et d’avant-garde esthétique, Moissonnier est un des chantres du Made in France depuis 1885.

Au carrefour des styles historiques et de l’avant-garde esthétique, Moissonnier créé du mobilier de style Directoire en bois avec, chaque année, des collections fortes balisées par l’émotion et le décalage à grand renfort de couleurs et de motifs inattendus. Cette exigence portée au moindre détail se traduit par la parfaite maîtrise de l’ensemble des métiers d’art liés au travail du bois.

Cette estampille du luxe à la française, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, a trouvé écho en l’univers de la jeune entreprise Ananbô, qui partage l’ensemble de ses valeurs. « Ma rencontre avec Christine Duval qui était alors à la tête de Moissonnier s’est déroulée sur le chantier de rénovation d’une maison dans le sud-est de la France. Il me semble que le coup de cœur aussi bien professionnel que personnel a été mutuel » confie Anne Boghossian.

Moissonnier, L'exigence de l'excellence

Synonyme d’audace, de sur-mesure et d’avant-garde esthétique, Moissonnier est un des chantres du Made in France depuis 1885.

Au carrefour des styles historiques et de l’avant-garde esthétique, Moissonnier créé du mobilier de style Directoire en bois avec, chaque année, des collections fortes balisées par l’émotion et le décalage à grand renfort de couleurs et de motifs inattendus. Cette exigence portée au moindre détail se traduit par la parfaite maîtrise de l’ensemble des métiers d’art liés au travail du bois.

Cette estampille du luxe à la française, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, a trouvé écho en l’univers de la jeune entreprise Ananbô, qui partage l’ensemble de ses valeurs. « Ma rencontre avec Christine Duval qui était alors à la tête de Moissonnier s’est déroulée sur le chantier de rénovation d’une maison dans le sud-est de la France. Il me semble que le coup de cœur aussi bien professionnel que personnel a été mutuel » confie Anne Boghossian.

« Nos deux adresses parisiennes sont ponctuées de meubles Moissonnier se fondant avec élégance dans nos univers oniriques. »

Le luxe à la française

Rapidement, des décors de papiers-peints panoramiques Ananbô habillent les murs du showroom Moissonnier rue de l’Université dans le 7e arrondissement parisien. « Le Jardin au Flamant Rose et Pins et Cyprès furent les thèmes choisis afin de créer un écrin en parfaite harmonie avec le mobilier. »
Puis, ce fût au tour du showroom de Shanghai d’accueillir les créations Made in Bordeaux d’Ananbô.

Depuis, Moissonnier a été transmis à un nouveau dirigeant, qui poursuit avec enthousiasme une collaboration amicale avec Ananbô. « Nos deux adresses parisiennes sont ponctuées de meubles Moissonnier se fondant avec élégance dans nos univers oniriques. »

Le luxe à la française

Rapidement, des décors de papiers-peints panoramiques Ananbô habillent les murs du showroom Moissonnier rue de l’Université dans le 7e arrondissement parisien. « Le Jardin au Flamant Rose et Pins et Cyprès furent les thèmes choisis afin de créer un écrin en parfaite harmonie avec le mobilier. »
Puis, ce fût au tour du showroom de Shanghai d’accueillir les créations Made in Bordeaux d’Ananbô.

Depuis, Moissonnier a été transmis à un nouveau dirigeant, qui poursuit avec enthousiasme une collaboration amicale avec Ananbô. « Nos deux adresses parisiennes sont ponctuées de meubles Moissonnier se fondant avec élégance dans nos univers oniriques. »

Point d’orgue de cette rencontre haute en couleurs : le tonitruant Lampadaire du Grand Canal – une torchère tripode de style baroque en hêtre laqué – se voit habillé d’un abat-jour reprenant le décor Jarawa d’Ananbô. À l’évidence, cet abat-jour a été réalisé par une manufacture française : les Ateliers Rambert installés à Vichy. Cette masterpiece dédiée aux collectionneurs et amateurs de « belle-ouvrage » additionnant originalité et artisanat d’art, est éditée en série limitée. Elle est à découvrir conjointement au sein des boutiques Moissonnier et Ananbô à Paris.

Radia Amar
Journaliste décoration

Point d’orgue de cette rencontre haute en couleurs : le tonitruant Lampadaire du Grand Canal – une torchère tripode de style baroque en hêtre laqué – se voit habillé d’un abat-jour reprenant le décor Jarawa d’Ananbô. À l’évidence, cet abat-jour a été réalisé par une manufacture française : les Ateliers Rambert installés à Vichy. Cette masterpiece dédiée aux collectionneurs et amateurs de « belle-ouvrage » additionnant originalité et artisanat d’art, est éditée en série limitée. Elle est à découvrir conjointement au sein des boutiques Moissonnier et Ananbô à Paris.

Radia Amar
Journaliste décoration